Conseil en recrutement, mobilité et organisation

La mobilité dans la fonction publique

Vous êtes un agent titulaire de la fonction publique territoriale ?

Vous êtes un agent titulaire de la fonction publique de l’état ou de la fonction publique hospitalière ? Et vous souhaitez évoluer professionnellement, changer de poste, de métier ou d’employeur. La mobilité inter-fonction publique peut être la réponse à votre projet professionnel.

La loi n°2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique renforce le droit de l’agent à la mobilité et désigne celle-ci comme un outil essentiel et efficace aussi bien pour les agents dans la gestion de leurs parcours professionnels que pour les employeurs publics dans la gestion de leurs ressources humaines.

Le rôle du conseiller en évolution professionnelle

Le terme de “mobilité professionnelle” peut recouvrir différents types de changements de situation professionnelle :

Le conseiller en évolution professionnelle (CEP) définit avec l’agent son projet d’évolution de carrière de manière réaliste et élabore avec lui le parcours qui lui permet de le réaliser (stages, bilans de compétences…) au regard de ses aspirations, de ses capacités et des opportunités d’emploi du secteur concerné.

Il n’agit pas à la place de l’agent mais le guide dans sa réflexion qui peut être avancée ou au contraire très peu structurée. Quoi qu’il en soit, l’agent doit être l’acteur de la construction de son parcours.

Le CEP est neutre et n’a aucun rôle décisionnel ; il analyse dans la bienveillance les parcours et les compétences ; conseille les agents, les chefs de services et responsables RH ; il oriente à court et long terme les agents ; il prospecte les débouchés et les postes vacants ; il assiste les agents en situation difficile (il peut le cas échéant avoir un rôle de médiation entre l’agent et son employeur).

La mobilité professionnelle peut être un choix, désireux d’obtenir une meilleure rémunération, de meilleures conditions de travail ou un nouveau poste.

Elle peut aussi être proposée voire imposée par l’employeur, par exemple :

  • Lors d’une promotion sous condition d’accepter de changer de lieu de travail
  • Lors d’une délocalisation ou d’une restructuration de la collectivité (fusion, regroupement des activités…)
  • Lors d’un reclassement suite à une inaptitude professionnelle sans possibilité de rester dans la collectivité.

La mobilité professionnelle et géographique offre des possibilités d’évolution de carrière et de promotion sociale. Dans certains cas, elle constitue pour le salarié une protection contre la perte de son emploi.

Modalités pratiques

Le Pôle de l’Emploi Territorial du CDG 57 propose un accompagnement pour les agents des collectivités dépourvues de services Ressources humaines.

La saisie se fait à partir d’une demande écrite.

Un diagnostic de la situation de l’agent pourra être réalisé à partir d’un ou de plusieurs entretiens individuels (dans la limite de 5 heures) qui se dérouleront sur le temps de travail selon une organisation à définir en accord avec l’employeur.

Cette prestation est gratuite à ce stade. Toutefois si la situation de l’agent est complexe et implique l’intervention payante d’organismes extérieurs spécialisés ou justifie une intervention longue, elle sera soumise à l’accord préalable de la collectivité employeur.

La structure d’intérim public du Centre de gestion, Mission Intérim et Territoires, peut être une solution pour entamer un projet de mobilité.

En savoir plus sur la mission Intérim et Territoires

Liens utiles :

Les sites, ci-dessous, vous proposent des offres d’emploi à la fois dans le secteur privé et dans le secteur public, dans les 3 fonctions publiques qu’il existe.