Conseil en recrutement, mobilité et organisation

mobilite (002)

La mobilité dans la fonction publique

Face à l’évolution des organisations et des environnements territoriaux, des situations de travail et l’allongement des durées de travail, la culture du parcours professionnel s’impose également dans le secteur public.

Les mobilités sont à encourager, entre collectivités, dans un même bassin d’emploi ou non, mais également entre les trois versants de la fonction publique. Par ailleurs, les “aller-retours” public/privé sont identifiés comme une source de diversité et d’innovation qui contribue à relever les défis nombreux liés à la transformation publique.

La mobilité est, en effet, une chance à saisir pour évoluer, apprendre un nouveau métier.

Des moyens humains et organisationnels sont à votre disposition pour permettre la réussite d’un tel projet.

Le compte personnel de formation

Le décret n°2017-928 du 6 mai 2017 relatif à la mise en oeuvre du compte personnel d’activité dans la fonction publique et à la formation professionnelle tout au long de la vie introduit le Compte Personnel de Formation (CPF) dans la fonction publique territoriale.

Il se substitue au Droit Individuel à la Formation (DIF) et est l’outil universel pour favoriser les reconversions professionnelles auprès d’un autre employeur que celui d’origine.

Il peut être mobilisé pour suivre une formation en vue d’obtenir un diplôme par exemple, suivre une action inscrite au plan de formation ou non, préparer des concours ou bien suivre une immersion professionnelle. Il peut venir en complément des congés prévus pour une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou pour un bilan de compétences si ces derniers sont trop courts.

Pour en savoir plus sur son utilisation et son financement, nous vous invitons à télécharger la brochure officielle ci-dessous.

 

Brochure d'information CPF

CPF

Le conseil en évolution professionnelle

Le conseiller en évolution professionnelle (CEP) définit avec l’agent son projet d’évolution de carrière de manière réaliste et élabore avec lui le parcours qui lui permet de le réaliser (stages, bilans de compétences…) au regard de ses aspirations, de ses capacités et des opportunités d’emploi du secteur concerné.

Il n’agit pas à la place de l’agent mais le guide dans sa réflexion qui peut être avancée ou au contraire très peu structurée. Quoi qu’il en soit, l’agent doit être l’acteur de la construction de son parcours.

Le CEP est neutre et n’a aucun rôle décisionnel ; il analyse dans la bienveillance les parcours et les compétences ; conseille les agents, les chefs de services et responsables RH ; il oriente à court et long terme les agents ; il prospecte les débouchés et les postes vacants ; il peut dans certains cas assister les agents en situation difficile.

La mobilité peut également résulter :

  • D’une promotion impliquant un nouveau lieu de travail
  • D’une délocalisation ou d’une restructuration de la collectivité (fusion, regroupement des activités…)
  • D’un reclassement suite à une inaptitude professionnelle sans possibilité de rester dans la collectivité. Il s’agit alors d’un conseil en évolution professionnelle dans le cadre d’une période de préparation au reclassement (PPR).

Modalités pratiques de saisine du conseiller en évolution professionnelle

Le Pôle de l’Emploi Territorial du CDG 57 propose un accompagnement pour les agents des collectivités affiliées dépourvues de conseillers en mobilité.

Dans le cas d’une simple demande de renseignement la prestation est gratuite.

Dans le cas ou un agent en fait la demande ou si la collectivité souhaite collaborer à la réalisation d’un véritable bilan professionnel (=bilan de compétences) la coût et la durée de la prestation varient en fonction de la situation de l’agent.

La saisie se fait à partir d’une demande écrite.

L’accompagnement se déroulera sur une période de 3 à 5 mois et passera par un diagnostic de la situation de l’agent et un état des lieux de ses motivations et compétences, la construction d’un projet professionnel réaliste et l’établissement d’un plan d’action.

L’agent est acteur de son évolution mais cet accompagnement implique que la collectivité doit être informée des conséquences d’éventuels souhaits de réorientation via le CPF. Cet accompagnement s’effectue sur le temps de travail de l’agent en accord avec sa collectivité et comprendra des entretiens-conseils, des formations aux techniques de recherche d’emploi, du coaching, de la mise en relation avec le marché de l’emploi et l’assistance opérationnelle du CDG 57.

Chaque étape consistera en un entretien d’1 heure 30 à 2 heures avec des temps de travail consécutifs pour l’agent et le conseiller.

La facturation sera établie en une seule fois en fonction du taux horaire de 50€ sur la base de 7 heures minimum. La prestation donnera lieu à une convention tripartite (CDG57/collectivité/agent).

opportunity-3185099_960_720

Conseil en recrutement

Comment remplacer l’agent qui quitte ma collectivité ?
Comment élaborer un profil de poste ?
Et si je me trompe dans le choix du candidat ?
Où vais-je dégager du temps pour gérer ce recrutement ?
Comment attirer des profils spécifiques (DGS, technicien voirie, mécanicien…) ?

Un recrutement réussi est une des clés de la nécessaire adaptation des services publics locaux aux besoins des usagers. Recruter est un métier à part entière qui nécessite des compétences, des outils et du temps.

Le CDG 57 vous garantit :

Une expérience confirmée du recrutement.
La connaissance des métiers des collectivités.
Une méthode et des outils objectifs et efficaces (certification des tests).
Un accompagnement sur mesure et adapté à la taille de chaque collectivité.
Une présence sur le terrain via une collaboration étroite.

Modalités pratiques de saisine du conseil en recrutement

La collectivité adhérente remplit un formulaire de demande d’intervention ; après accord sur le contenu de la commande, le CDG adresse à la collectivité un devis conforme aux tarifs fixés par son Conseil d’Administration ainsi qu’une proposition de calendrier.

Dès signature du devis, la prestation peut démarrer.

Le Pôle de l’Emploi Territorial vous propose de réaliser tout ou partie de la procédure de recrutement (procédé à la carte) d’un agent destiné à occuper un poste permanent.

La structure d’intérim public du Centre de gestion, Mission Intérim et Territoires, peut être une solution pour entamer un projet de mobilité.

En savoir plus sur la mission Intérim et Territoires

Liens utiles :

Les sites, ci-dessous, vous proposent des offres d’emploi à la fois dans le secteur privé et dans le secteur public, dans les 3 fonctions publiques qu’il existe.